Formation traiteur : Comment devenir traiteur professionnel ?

447

L’hôtellerie-restauration est un domaine dynamique qui est encore en très bonne santé en France. Chaque année, des milliers de postes sont disponibles pour satisfaire la demande. Ce qui représente de véritables opportunités professionnelles pour les jeunes.

Les métiers de la restauration

Ceux qui souhaitent intégrer le secteur et commencer des études dans le domaine de l’hôtellerie-restauration ont de nombreuses possibilités de formation.

Dès la fin du premier cycle d’études, en classe de 3ème, une orientation vers les métiers de la restauration est déjà disponible. Parmi ces cursus, il y a le CAP ou certificat d’aptitude professionnelle comme le CAP hôtellerie-restauration, CAP restaurant et CAP cuisine. Puis le bac professionnel ou bac technologique, le BTS ou Brevet de technicien supérieur. Les études peuvent se poursuivre jusqu’en bac+5 pour obtenir le bachelor hôtellerie restauration, la licence professionnelle, et le master en services de restauration.

La palette de métiers de la restauration est très variée. Cela peut concerner les métiers en cuisine comme le chef cuisinier, le commis de cuisine, le pâtissier. Ou les métiers en salle comme chef de rang, serveur, sommelier ou maître d’hôtel. Le métier de la restauration comporte également des métiers d’encadrement, plutôt administratifs comme le gestionnaire ou le directeur de restaurant.

Parmi les métiers de la restauration existe un métier plus libre, celui du traiteur. C’est un métier pour les grands passionnés de cuisine et ceux qui aiment les organisations d’événements.

Le métier de traiteur

Le traiteur assure différentes prestations culinaires à la demande de ses clients. Il a le choix de travailler dans son propre restaurant ou d’être plus mobile et de se déplacer pour des réceptions et des événements. Professionnels et particuliers peuvent faire appel à ses services.

Dans l’exercice de sa mission, en plus de ses talents culinaires, le traiteur doit justifier d’une aptitude à négocier avec les fournisseurs locaux. Dans sa prestation, il peut inclure la location de salle, la fourniture des vaisselles et de la décoration en général. Il peut aussi être amené à s’occuper de l’organisation intégrale d’une réception.

Quelle formation suivre et comment devenir un bon traiteur ?

Pour pouvoir répondre aux diverses demandes spécifiques de ses clients, le traiteur doit être rigoureux et créatif. Il doit proposer des plats originaux et sur-mesure pour se démarquer du lot.

Outre son talent pour la cuisine, il doit être un grand passionné pour persévérer dans ce métier. En effet, le métier de traiteur n’est pas un métier de tout repos. Il a des exigences horaires et physiques hors du commun. Les préparatifs des buffets nécessitent par exemple des semaines de préparation. Et une fois sur place, le traiteur doit justifier d’un sens de l’organisation sans faille, d’une maîtrise de soi pour assurer le service d’une centaine de couverts dans un délai relativement court. Ceux qui sont intéressés par la formation traiteur événementiel peuvent se renseigner ici quel que soit leur niveau d’études.

Pour travailler à son compte, la formation traiteur doit être complétée par une formation en gestion d’entreprises et en gestion de ressources humaines.

La base de la formation traiteur débute par l’obtention d’un CAP cuisine ou une formation plus particulière pour obtenir un CAP charcutier-traiteur. Ce diplôme d’Etat que vous pourriez compléter par la suite par des formations professionnalisantes vous ouvre déjà bien des horizons et débuter votre carrière en tant que traiteur.

Quels débouchés après la formation ?

En début de carrière, un traiteur gagne environ 1550€ bruts par mois. C’est une somme qui évolue en fonction des années d’expérience dans le domaine. Pour connaître tous les aléas du métier, les jeunes diplômés peuvent travailler en tant qu’apprentis. Ils peuvent également exercer en tant que traiteur organisateur de réception, employé dans la restauration rapide ou en grande distribution.

Après plusieurs années d’expérience, le traiteur peut créer son propre enseigne et travailler pour son compte.



Articles Relatifs et Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *